Corrida : l'autre texte du Sénat

Lors de sa première niche parlementaire de la XVIe législature, le groupe de La France Insoumise avait inscrit à son ordre du jour, une proposition de loi visant à interdire la corrida Suite au feu nourri des opposants au texte et pour permettre l'examen du texte portant sur la réintégration des soignants non-vaccinés, le texte avait été retiré après la discussion générale.

Le sujet de la corrida n'est pourtant pas clos, comme en atteste la proposition de loi, déposée par la sénatrice Samantha Cazebonne, membre de la majorité présidentielle. Son objectif n'est pas d'interdire la corrida, mais d'en réserver l'exposition aux personnes majeures. Son angle d'attaque consiste à dire que la corrida, comme d'autres combats d'animaux, est une forme de violence envers les animaux et qu'exposer des mineurs à cette forme de violence, créé un impact traumatisant. 

En dehors de l'angle, qui ne manque pas de sel, l'autre point amusant de cette proposition de loi est bien son émettrice. Comme le savent les lecteurs du Projet Arcadie, avant de devenir sénatrice des Français de l'étranger, Samantha Cazebonne était député de la cinquième circonscription des Français de l'étranger, circonscription englobant Andorre, Monaco, le Portugal et l'Espagne. 

La proposition de loi est disponible ici.