À vos questions ! Édition alpha

Ceci est l'édition alpha de "à vos questions !, une expérimentation que je souhaite mener avec vous, avec vos questions, vos interrogations, de façon un peu interactive.

Les questions auxquelles j'ai répondu dans cette édition alpha :

Quel est l’intérêt en séance publique de ces discours avant l’étude des amendements ?

Pourquoi les activités « contrôle du gouvernement » sont au choix : si peu réalisées par le parlement ou si peu commentées par la presse ?

Le fait que les parlementaires soient payés au forfait et non au temps passé à l’assemblée. 

Le fait que leur indemnité soit un chèque en blanc pour toutes leurs dépenses. 

Le fait qu’ils n’aient de compte à rendre à personne (à ma connaissance).

Dans ce cas, vu que le Président a un rôle particulier, a-t-il le droit de voter les projets de loi ou est-ce son suppléant qui siège à sa place ?

Y a-t-il vraiment besoin de tous ces gens debout derrière celui qui s’exprime à la tribune ? Et en vrai, quel est leur rôle ?

Pourquoi les députés de l’opposition laissent-ils toujours la majorité en supériorité numérique lors des votes ?

Est-ce qu’il y a des auditions parlementaires VS ministres ? (cf. la ministre de l’Écologie aux US qui se fait chambouler)

Pourquoi certaines fois une poignée de députés suffit à voter un projet de loi ? Quelle est la règle de vote, en bref ?

Quel est le nombre de visites de groupes ayant lieu à l’Assemblée par an ?

Où ont été affectés les fonctionnaires parlementaires entre 1940 et 1944 ? Ont-ils été rémunérés pendant cette période ?

En plus des assistants parlementaires, y a-t-il d’autres supports pour les parlementaires (juriste) ?

Encore une. Quel est le rôle local des parlementaires ? Celui-ci est-il réglementé ?

Les petits services genre coiffeur, bar, cirage de pompes, restau, etc.

À vos questions ! - Édition alpha